Malgré le blocus, les volumes de Qatar Airways grimpent toujours en 2019

Posted by gbe gbe
Category:

Clôturant ses comptes le 31 mars dernier, Qatar Airways vient de publier un rapport annuel 2019 témoignant d’une hausse de son activité cargo. Une performance qui s’inscrit dans un contexte de blocus imposé par l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, l’Egypte et les Emirats arabes unis depuis le 5 juin 2017.

 

Côté flotte, trois nouveaux Boeing 777 ont rejoint les rangs du transporteur et cinq autres Boeing 777 sont attendus d’ici à la fin de l’année portant la flotte à 28 unités : deux Boeing 747-8, vingt et un Boeing 777 et cinq Airbus A330. Crédit photo Qatar Airways
Côté flotte, trois nouveaux Boeing 777 ont rejoint les rangs du transporteur et cinq autres Boeing 777 sont attendus d’ici à la fin de l’année portant la flotte à 28 unités : deux Boeing 747-8, vingt et un Boeing 777 et cinq Airbus A330. Crédit photo Qatar Airways.

 

Dans son rapport annuel 2019, publié le 18 septembre, Qatar Airways fait le bilan sur un exercice marqué par un blocus imposé par l’Arabie saoudite, le Bahreïn, l’Égypte et les Émirats arabes unis depuis le 5 juin 2017. Parmi les conséquences du blocus aérien:« les nouvelles destinations prévues en Afrique de l’Ouest et du Centre et en Amérique du Sud ont dû être suspendues, limitant ainsi la connectivité vitale et le développement économique futur de ces régions », précise le transporteur.

Malgré un chiffre d’affaires consolidé de 48 milliards QAR (riyal qatarien, 13,2 milliards USD, 12 milliards d’euros) en 2019, en hausse de 14%, ses pertes nettes ont avoisiné 2,3milliards de QAR (639 millions USD); 582 millions d’euros), notamment du fait d’une augmentation du coût du carburant et des fluctuations des taux de change.

Hausse des volumes transportés

Au chapitre cargo, le groupe a vu son volume transporté passer de 1359203 tonnes en 2018 à 1451000 tonnes en 2019, soit une hausse de 6,8%. Côté capacité de transport et mouvements, les progressions enregistrées ont respectivement atteint 11,8% par tonne kilomètre disponible et 16,9%. Des résultats notamment imputables à l’arrivée de plusieurs nouveaux services, comme cette liaison entre Macao et l’Amérique du Nord en octobre 2018, « permettant aux clients chinois d’envoyer leurs cargaisons directement aux Etats-Unis et au Mexique via le Pacifique ».

Enfin, côté flotte, trois nouveaux Boeing 777 ont rejoint les rangs du transporteur et cinq autres Boeing 777 sont attendus d’ici à la fin de l’année, portant la flotte à 28 unités : deux Boeing 747-8, vingt et unBoeing 777 et cinq Airbus A330.

Source : actu-transport-logistique.fr