Fret aérien : les volumes transportés ont ralenti en 2018

Posted by gbe gbe
Category:

Dans son rapport annuel, l’Association du transport aérien international (IATA) dresse un portrait du fret aérien en 2018. Sur cet exercice, les volumes transportés ont ralenti, notamment du fait de la montée des politiques protectionnistes.

Le volume de fret aérien ralentit en 2018. C’est, en deux mots, ce qu’il faut retenir du rapport annuel de l’Association du transport aérien international (IATA). Malgré une diminution du coût du transport aérien de moitié au cours des 20 dernières années à environ 78 cents US par tonne kilomètre payante (RTK), les volumes enregistrés, en tonnes-kilomètres, n’ont progressé que de 3,4 %, contre 9,7 % en 2017.

Une tendance qui semble se poursuivre en 2019 puisque l’IATA anticipe une croissance de 2 % du tonnage kilomètre de fret sur l’ensemble de l’année. Si selon l’étude « la montée des politiques protectionnistes pèse lourdement sur le secteur », d’autres facteurs comme la fin du cycle de réapprovisionnement des entreprises, la faible activité économique mondiale, la contraction des carnets de commandes à l’exportation de tous les principaux pays exportateurs, à l’exception des États-Unis, semblent avoir pesé dans la balance.

Des capacités en hausse

De son côté, la capacité mondiale a atteint 5,4 % en 2018 pour une demande en hausse de 3,4 %. D’un point de vue géographique, c’est la zone Asie qui se montre la plus dynamique puisqu’elle capte une part de marché de 35,4 % pour une demande en hausse de 1,7 % et une capacité de 5 %.

Vient ensuite l’Amérique du Nord, qui totalise 23,7 % de parts de marché avec une hausse de 6,8 % de la demande et de 6,8 % de la capacité. Troisième du podium, l’Europe capte 23,3 % de parts de marché pour une augmentation de 3,2 % de la demande et de 4,3 % de la capacité.

Source : actu-transport-logistique.fr